Le Growth Hacking : le marketing appliqué aux start-ups

Si vous avez lancé votre start-up ces derniers temps, vous avez forcément entendu parler du Growth Hacking. Dis comme ça, on ne comprends pas tout de suite de quoi il s’agit. Je vous propose de faire le point ensemble sur l’intérêt du Growth Hacking pour votre entreprise en développement, dans un contexte BtoB.

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Le Growth Hacking peut littéralement se traduire par « pirater la croissance ». Le principe est de trouver tous les moyens possibles pour acquérir des clients, des lecteurs, des leads par le biais du web. Cela peut se faire grâce à différentes techniques, il faut garder en tête que le Growth Hacking contourne les standards du marketing et cherche à utiliser des moyens détournés pour arriver à ses fins.

L’objectif du Growth Hacking ?

Lorsqu’on pense aux techniques de marketing existantes, on se rend bien compte que certaines ne s’appliquent pas pour les petites entreprises. Le principe du Growth Hacking est de penser différemment, de se mettre à la place de l’interlocuteur final et de se demander ce qu’il attend de notre part.

Il est important de bien cibler ses prospects et de se poser les questions suivantes :

  • Quel est son besoin ?
  • Comment pourrais-je y répondre ?
  • Par quel moyen puis-je le contacter ?

Comment générer des leads grâce au Growth Hacking ?

Une fois le besoin identifié, ainsi que la réponse claire dans notre tête, le Growth Hacking va nous permettre de communiquer avec le prospect et dans l’idéal générer un lead.

  • Les emailings : créer des mini-campagnes très personnalisées, envoyées à des bases de données très réduites, organisées par thème, et surtout écrites en « plain text » comme si vous écriviez un email direct.
    –> le destinataire se sentira considéré et aura l’impression qu’on s’adresse à lui directement.
  • Les réseaux sociaux : poster régulièrement sur des sujets qui intéressent votre cible, mentionner les marques ou les personnes dans certains posts afin de montrer que vous avez un lien, écrire des messages privés afin de proposer vos services, et pourquoi ne pas contacter des influenceurs pour crédibiliser votre démarche.
    –> l’aspect informel de cette communication donne une sensation de lien humain et sort du marketing de masse.
  • Le blog : écrire régulièrement sur les sujets qui concernent vos prospects, leur envoyer vos articles et conseils par le biais de newsletters. Il est important d’ajouter un pop-up d’inscription à votre newsletter sur votre blog ou votre site.
    –> le prospect se sentira conseillé et accompagné dans ses démarches.

Le Growth Hacking propose de nombreuses techniques pour récupérer des bases de données, mais pour cela il vous faudra l’aide d’un développeur qui créera un robot pour récupérer des adresses emails sur différents sites et réseaux sociaux.

Pour mettre en place certaines des actions évoquées ci-dessus, faites appel à votre agence web, qui vous accompagnera dans vos démarches.

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *